LE RESTAURANT

LE CHEF

LA CARTE

LE SALON PRIVATIF

L' ACTUALITÉ

GALERIE

VISITE VIRTUELLE

RÉSERVEZ

10, route des Gardes 92190 Meudon

GUIDE MICHELIN 2016

"Cette ancienne gare, avec ses poutres métalliques et ses rivets, vous rappelle quelque chose ? Normal : elle a été bâtie par les équipes d'Eiffel pour l'exposition universelle de 1889... Les plats sont intéressants et bien réalisés ; la terrasse, au deuxième étage, offre une belle vue sur les îles de la Seine... Courez-y !"

 

Lien pour le site web du Guide Michelin

 

 

ÉMISSION DU 27 SEPTEMBRE 2015

"Meudon et Issy-les-Moulineaux - Les escapades de Petitrenaud"

 

Jean-Luc Petitrenaud goûte les vins du côté de Meudon et Issy-les-Moulineaux, en compagnie du chef Jean-Christophe Lebascle, chef des restaurants «La manufacture» à Issy-les-Moulineaux et «Le quai de Meudon». Ensemble ils préparent des tartines crabe-guacamole, du saumon fumé et des ris de veau braisés déglacés au porto.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour voir la vidéo sur le site de France 5:

 

 

 

 

"La revue culinaire"

 

"Jean-Christophe Lebascle - Offrir du plaisir au plus grand nombre"

Christian Bodiguel ne pourra jamais lui adresser un salut confraternel de ses cuisines lilliputiennes de l'Orient-Express. Le train mythique ne passe pas par Meudon! En revanche,  de plus en plus de gourmets s'attardent au Quai de Meudon, ancienne gare désaffectée où Jean-Christophe Lebascle, l'homme de La Manufacture, a posé ses casseroles dans cette nouvelle halte d'un parcours mené à toute vapeur.

 

La Manufacture

Quand en 1992, Jean-Christophe annonce à Jean-Pierre Vigato qu'il veut bouger. Pas de problème! Il bougera, tout en restant avec lui, puisqu'il l'envoie à l'exposition universelle de Séville, d'avril à novembre, chef du pavillon français, à la tête d'une brigade de vingt cuisiniers. "La Manufacture, Pionnière de la Bistronomie ! "

De retour d'Andalousie, il réintègre une année Apicius, quand, en 1994, il rachète 50% des parts de La Manufacture avant de devenir, deux ans plus tard, le chef propriétaire de l'enseigne, ancienne manufacture de la SEITA, comme son nom l'indique, ouverte par Jean-Pierre Vigato le 20 mars 1989, avec aux fourneaux David Van Laer: "On le dit trop peu à mon goût, mais La Manufacture est le premier restaurant de la capitale qui entre dans le cadre du concept de la Bistronomie, vocable succédant au bistro de chef. C'est ici qu'est né le menu-carte exempt de tout supplément, excluant la carte et les menus, puisqu'offrant un choix exhaustif."

Tour de force à souligner: en vingt-six ans, le ticket moyen n'a jamais augmenté: 350 Francs en 1989 et 51 euros aujourd'hui ! En tout, soixante-quinze places assises et une moyenne de cent-quarante couverts par jour, mitonnés depuis trois ans par son chef Charles Drouhin.

 

Le Quai de Meudon

Tandis qu'Olivier Lamy, second de Jean-Christophe à La Manufacture mène bon train la brigade du Quai de Meudon. Carte comptant neuf entrées (7 euros à 18 euros), cinq poissons (17 euros à 29 euros) et sept viandes dans la même fourchette de prix, et des desserts (7 euros à 9 euros). Pas de menu, si ce n'est pour les événements, l'enseigne offrant plus de 200 places assises dont 90 en terrasse et un salon de 30 places.

Au total, 18 employés pour un ticket moyen de 40 euros au déjeuner, 50 euros le soir. Et un moral d'acier dès le lendemain de l'ouverture en date du 20 mars dernier, le prévisionnel de 70 couverts par jour ayant été plus que confortablement atteint dès le premier mois.

Ce qui fait aussi le bonheur de Martine Bliki, compagne de Jean-Christophe et coordinatrice de l'établissement qui lui a apporté toutes ses compétences dans ce projet, après avoir notamment tenu le restaurant Mucha à Woluwe-Saint-Pierre en Belgique.

Enseigne au nom du célèbre peintre et illustrateur Alphonse Mucha auteur de nombreuses affiches, notamment pour les réseaux ferroviaires. Pour autant, pas d'oeuvres de ce fer de lance de l'Art Nouveau. Mais celles de son fils Baptiste (22 ans) qui apporte par son talent des touches vivaces, ludiques et colorées au décor sobre et contemporain de cette gare invitant désormais le passager à voyager à travers les saveurs les plus franches."

 

Gérard Gilbert

 

Lien vers le site "Les Cuisiniers de France" - "La Revue Culinaire"

 

 

 

27 JUIN 2015

"Gout de luxe Paris"

Emmanuel Rubin et Karine Vergniol

 


Les nouveautés parisiennes de la semaine: Le... par BFMBUSINESS

 

Lien vers la vidéo

 

 

27 JUIN 2015

Les personnages de Jacques Plessis

J-C. Lebascle : des tables chez Eiffel

 

Désaffectée depuis trente ans, la gare de Meudon devient un restaurant, le Quai de Meudon. Jean-Christophe Lebascle, propriétaire et cuisinier, a conservé le décor d’un bâtiment classé au patrimoine culturel. Il a été construit pas Gustave Eiffel, en 1889 en même temps que sa tour. Les indications aux voyageurs sont restées sur les murs. Les cartes, en revanche, sont seulement présentes sur les tables.

 

Embarquez pour le Quai de Meudon

Déjà propriétaire d’un restaurant, Jean-Christophe Lebascle a ouvert son second restaurant Quai de Meudon à Meudon sur Seine, dans l’ancienne gare, juste au-dessus de la station du tramway T2. L’endroit est magique ! Plus de deux ans de travaux ont été nécessaires pour donner une nouvelle fonction à cette ancienne gare. Avec sa terrasse offrant une vue imprenable sur Paris, sa cuisine ouverte sur la salle principale, son lustre de 300 KG en cristal de Murano, ses salons privatifs à l’étage, sa décoration soignée évoquant la grande aventure du chemin de fer… Ce bâtiment de construction Eiffel, classé au patrimoine culturel, a retrouvé de sa superbe. Au plafond, les poutres apparentes sont par exemple les mêmes qui ont servi à la construction de la Dame de fer.

 

Plaisir des yeux et des papilles

Dans l’assiette, les clients pourront déguster une cuisine française remise au goût du jour par le chef  Olivier Lamy. Fondant de lapereau en gelée à l’estragon, joue de porc braisé et citron confit ou encore millefeuilles à la vanille devraient ravir vos papilles.

 

Un menu-déjeuner à 26 euros est proposé. « La carte évoluera selon les préférences de la clientèle » précise Jean-Christophe Lebascle. « Pour faire fonctionner mon restaurant, j’ai embauché des personnes qui habitent à Meudon ou à proximité ». Autre atout, Quai de Meudon dispose d’un service voiturier et toutes les salles sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Il y a même un ascenseur qui dessert les étages. Ici, rien n’est l’aissé au hasard. CF

 

 

 

13 JUIN 2015

Quai de Meudon, le nouveau restaurant de Jean-Christophe Lebascle

 

D’ici la fin du mois de février, Jean-Christophe Lebascle, du restaurant Manufacture (Issy-les-Moulineaux), va ouvrir les portes de son nouvel établissement. Situé dans l’ancienne gare de Meudon, le Quai de Meudon va jouir d’une situation idéale, le bâtiment de « construction Eiffel » et classé au Patrimoine Culturel étant situé au pied du tramway T2 (Porte de Versailles/La Défense).

 

Jean-Christophe Lebascle va proposer une cuisine de terroir traitée et présentée de façon créative. La clientèle profitera de la cuisine complètement ouverte toute en transparence mais aussi d’une pâtisserie qui sera située au milieu de la salle du 1er étage. Le ticket moyen devrait s’établir aux environs de 40-50€, tandis qu’un menu « rapide » sera affiché à 26 €. S.P

 

Lien vers l'article

 

 

 

 

 

3 JUIN 2015

"Quai de Meudon : la table au vert"

 

"C'EST NOUVEAU - On cherchait la bucolique printanière, disponible, sans plus de retape que sa belle gueule… La voici tout entière, installée dans une ancienne gare «made in Eiffel», sympathique à goupiller ses plats post-«Noces et Banquets».

 

Prix: carte entre 40 et 60 €. Au déj., formule plus docile à 26 €.

9 escargots au beurre d'ail: de bon calibre.

Café liégeois de Meudon: frisson d'un dessert suranné.

Avec qui? Incroyable! Michou (vu et reconnu).

Bonne table: en terrasse puisqu'on vient quasiment pour elle!

Service: au poste."

 

Lien vers l'article

 

 

 

Anne-Sophie Damecour - 2 MAI 2015

 

"C'est une adresse que les Meudonnais s'échangent déjà. Ouvert début avril par Jean-Christophe Lebascle, à la tête du restaurant la Manufacture (à Issy-les-Moulineaux) depuis vingt-six ans, Quai de Meudon vaut autant par sa cuisine que son cadre: à savoir l'ancienne gare Eiffel, située sur la ligne du tramway T 2.

 

Edifiée à la fin du XIXe siècle pour l'exposition universelle de 1889, cette gare typique de la petite ceinture parisienne a fonctionné jusqu'en 1993. Deux décennies d'abandon et de squat avant que la ville de Meudon, Réseau ferré de France (RFF) et la RATP ne s'accordent pour lui donner une nouvelle vie. Le lieu devait, dans un premier temps, accueillir une crèche privée. Mais un recours a eu raison de ce projet. Il y a deux ans, Jean-Christophe Lebascle visite le bâtiment et se laisse séduire par l'aventure. «Il fallait de l'imagination pour visualiser un restaurant ici, tant la gare était en mauvais état», explique l'intéressé.

 

Beaucoup de contraintes

 

Racheté par la Semads (société d'économie mixte de l'Arc-de-Seine), le site a subi de très importants travaux. Avec des contraintes de taille liées à son emplacement et son inscription à l'Inventaire des monuments historiques. «Pour les extérieurs, tout a été refait comme en 1900, explique le restaurateur. Six mois de travaux ont été nécessaires pour stabiliser la bâtisse, qui a également été allégée de 350 t.» Les contraintes se sont également imposées à l'intérieur, comme l'interdiction d'utiliser du gaz pour des raisons évidentes de sécurité. «C'est compliqué pour un chef de ne pas avoir de flamme dans sa cuisine, mais cela nous a obligés à nous creuser la tête pour imaginer une nouvelle façon de travailler.»

 

Et c'est Olivier Lamy qui officie dans la cuisine ouverte. Pour la carte, des propositions classiques, mais élaborées, avec des produits de saison, comme en ce moment les asperges. Sans oublier les viandes et poissons à la plancha, le foie gras et saumon fumé maison. Le tout à déguster sous l'imposant lustre de la salle principale ou sur la terrasse avec vue panoramique. Avec une formule midi à 26 €."

 

 

Lien vers l'article

 

 

LE BLOG DE GILLES PUDLOWSKI : "LES PIEDS DANS LE PLAT"

6 AVRIL 2015

 

"Vous connaissez par coeur Jean-Christophe Lebascle et sa Manufacture d’Issy, table tendance sise dans l’ancienne manufacture de tabac de sa ville d’adoption. Juste à côté, et grâce à André Santini, maire d’Issy-les-Moulineaux, qui a un oeil sur tout ce qui se fait de neuf du côté de chez lui, il a investi l’ancienne gare du Bas-Meudon, avec son grand escalier, ses deux quais, son architecture fin XIXe, revu en lieu clair, drôle, tendance, savoureux, avec sa neuve terrasse sur Paris et la proche banlieue Ouest.

 

On vient là dans la décontraction goûter une cuisine classique remise au goût du jour avec malice. Le « vrai » jambon de Paris, la quenelle de brochet en cocotte, le saumon fumé à la maison avec son tzatziki, le foie de veau poêlé épais et rosé à l’oignon confit, le joli carré d’agneau à la plancha avec jus au thym et ail fondant, les frites craquantes, les champignons de saison font des mets de choix, réalisés en cuisine ouverte sous la houlette d’Olivier Lamy, venu de la Manufacture et formé dans l’orbite Robuchon.

 

On n’oublie pas les desserts de tradition (profiteroles, crème brûlée, tarte fine aux pommes), les exquises glaces turbinées minute (expresso, chocolat grand caraque, vanille, caramel au beurre salé), réalisés par un jeune pâtissier expert, Cédric Lefort, formé chez Guy Savoy.

 

Les tarifs sont sages, les vins bien choisis (avec notamment les sancerres « bonne bouche » d’Henri Bourgeois à Chavignol) et l’ensemble possède déjà une âme. Comme disent nos amis du Fooding, qui vont adorer le lieu – on en est sûr -, voilà une bonne nouvelle qui reflète le goût de l’époque."

 

 

Lien vers l'article

 

 

 

 

 

 

Mentions légales